WRC 9 // Interview de Sébastien Waxin

Sorti depuis le 3 septembre, WRC 9 est un must have pour les fans de sport automobile. À cette occasion, nous avons interviewé Sébastien Waxin, chef de projet racing chez Nacon filiale des produits gaming BigBen Interactive.

Advanced Creation : Avant même la sortie de WRC 9, nous avons appris que le jeu va permettre à la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) de détecter les futurs pilotes de demain. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ? Comment s’est mis en place ce partenariat ? 

Sébastien Waxin : Avec le programme Rally Star, la FIA souhaite en effet mettre en place une détection de futurs pilotes et champions de rallye, accessible au plus grand nombre. Le jeu vidéo offre cette possibilité, et avec le niveau de réalisme atteint dans WRC 9, nous sommes certains que de très bons pilotes « virtuels », peuvent devenir d’excellents pilotes dans la vraie vie. L’accession au très haut niveau dans le sport automobile est souvent associée à un parcours long et couteux. Ici, à partir d’une simple console et d’une certaine dose de talent, les joueurs peuvent franchir ces premières étapes pour accéder à un programme d’entraînement et de formation sur plusieurs années, mis en place par la FIA, afin d’accéder au Junior WRC, porte d’entrée du Championnat du Monde des Rallyes FIA. Après avoir été sélectionnés via des épreuves virtuelles dans WRC 9, les meilleurs pilotes s’affronteront lors de finales continentales et leurs qualités de pilotes testées également en réel. Et 4 pilotes auront la chance après ces sélections de rejoindre le Junior WRC. Durant le développement de WRC, la FIA nous a parlé de leur volonté d’utiliser le jeu vidéo pour sélectionner des futurs champions de rallye, et nous avons tout de suite été emballés par le projet.  

AC : Pouvez-vous nous dire comment va se dérouler la détection de ces talents ? 

SW : Nous avons travaillé avec les développeurs de KT Racing sur un concept qui permettra de sélectionner les pilotes dans le monde entier avant de les envoyer sur des finales continentales, où leurs compétences de pilotes virtuels et réels seront testées. Les meilleurs de chaque continent seront conservés et formés par la FIA dans des conditions réelles afin de ne retenir à la fin que les 4 meilleurs pilotes pour une saison en Junior WRC. S’ils parviennent à nouveau à montrer qu’ils sont au niveau, leur carrière sera lancée vers le WRC 3, WRC 2 et nous l’espérons, un jour, la catégorie reine : le WRC.  

eyJEUlNBcHBOYW1lIiA6ICIiLCAiRFJTUHJvZmlsZU5hbWUiIDogIiIsICJTaG9ydE5hbWUiIDogIiIsICJDbXNJZCIgOiAiIn0=

AC : Pour ce nouveau volet, êtes-vous partis d’une feuille blanche ? 

SW : Non, ce serait une erreur de jeter tout ce qui avait été fait pour WRC 8 alors qu’il avait déjà été largement apprécié, notamment pour son mode Carrière qui propose au joueur de se mettre dans la peau du pilote, mais aussi du manager de l’équipe. Nous avons donc travaillé sur l’amélioration de toutes les composantes du jeu : les modes de jeu, les graphismes, le son, et bien entendu la physique des voitures, qui est au cœur de l’expérience. C’est une évolution permanente depuis WRC 5 lancé en 2005, qui nous a permis d’atteindre le niveau de qualité et de réalisme actuel.  

AC : Quelle est la principale difficulté rencontrée lors de la conception ? 

SW : Cette année, il y a eu un gros travail de réalisé sur la physique pour accroître le réalisme. C’est un travail de fond qui se construit depuis des années, notamment en rencontrant des pilotes, des ingénieurs, des mécaniciens… Avec le confinement, toutes ces rencontrent n’ont pas pu se faire où n’ont pu se faire qu’à distance et cela ne facilite pas toujours la compréhension de détails très techniques. Il a fallu avancer dans ces conditions notamment pour tester les dernières itérations. Mais heureusement l’expérience engrangée depuis quelques années, avec notamment des développeurs qui ont pu s’asseoir dans une WRC, avec un vrai pilote pour sentir le comportement de la voiture, a permis de surmonter ce manque de contacts pendant quelques mois. Il a également fallu reproduire de nouveaux rallyes, sans en avoir les références, puisqu’ils ont d’ailleurs été annulés ensuite. Mais nos bonnes relations avec le Promoteur du championnat et les organisateurs nous ont également permis de récupérer toutes les données de localisation et les références vidéo des épreuves bien avant les dates auxquelles elles étaient prévues.   

Sébastien Waxin

AC : Pouvez-vous nous dévoiler les nouveautés de ce volet ? 

SW : Cette année l’accent a été mis sur la communauté. Nous voulions leur offrir tous les outils possibles pour qu’ils s’approprient le jeu et en profitent de la meilleure des manières. Il s’agit de modes de jeu comme le mode Clubs qui permet de créer ses propres compétitions et de défier tous les autres joueurs, ou d’un mode photo par exemple pour créer de superbes images, directement à partir du jeu pour ensuite les partager. Un gros travail a également été fait sur la physique des voitures afin de renforcer le réalisme de la conduite : l’aérodynamisme, les distances de freinage, la gestion du turbo, le grip des roues sur les différentes surfaces… Enfin, puisque nous avons la chance de représenter la saison du WRC (avant les changements liés à la crise sanitaire), nous avons également ajouté cette année les Rallyes du Kenya, du Japon et de Nouvelle-Zélande, qui offrent chacune des expériences différentes et complémentaires, des 10 autres rallyes dans le jeu ! 

AC : Comment voyez-vous les choses avec les consoles qui vont arriver prochainement ? 

SW : Il y a toujours une période de découverte quand une nouvelle génération de console est lancée. La première étape est de comprendre le nouveau champ des possibles. Quelles sont ses nouvelles caractéristiques, que permettent-elles de faire que les précédentes consoles n’offraient pas ? Naturellement ces consoles sont de plus en plus puissantes et permettent d’optimiser l’expérience utilisateur. Des temps de chargements beaucoup moins longs, plus de fluidité, une meilleure qualité graphique…  

AC :   Un dernier mot pour WRC 9 ? 

SW : Nous voyons déjà que toutes les améliorations portent leurs fruits auprès de la communauté et nous sommes impatients de démarrer la prochaine saison de l’eSports WRC, mais aussi le programme de sélection FIA Rally Star afin de peut-être commencer à deviner qui seront les futurs champions de demain !  

Interview réalisé par Hui-Ping PANH

La rédaction remercie Clémence Bigeon de Nacom et Amélie Molvinger de l’agence Mercure Digital pour l’organisation de l’interview.

WRC 9
Disponible sur PS4, Xbox 360, Epic Games et PC
Développeur : Kylotonn
Éditeur : Nacon/BigBen Interactive
Sortie : 03 septembre 2020 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTENU ILLICITE Vous pouvez à tout moment nous signaler un contenu illicite en envoyant un email ici.