ÉTÉ, la BD conçue pour Instagram, nouvelle saison

La saison 2 d’ÉTÉ défend les libertés amoureuses des femmes !

Depuis le 28 juin dernier, 70 000 lecteurs ont le plaisir de partager de nouveau les aventures d’Olivia, l’héroïne d’Été. Première bande dessinée sur Instagram, ce format novateur a été imaginé par Camille Duvelleroy, Joseph Safieddine et Thomas Cadène, et produit par Bigger Than Fiction et ARTE. Dans sa saison 2, le feuilleton surprend encore par sa créativité et développe des thèmes plus ambitieux, plus matures.

« Cette deuxième saison croise trois trajectoires de femmes. Ce qui nous intéresse dans le croisement de ces vies, c’est la trajectoire des libertés amoureuses pour les femmes !

Suzanne est la grand-mère d’Olivia notre héroïne. Pour elle, c’est la femme qui a fait ce qu’elle voulait de sa vie. Qui a lui toujours enseigné d’être libre, émancipée, de faire ce qu’elle voulait. Suzanne est un modèle pour Olivia.

Alors quand elle découvre que sa grand-mère n’a peut-être pas vécu la vie qu’elle voulait parce qu’elle aimait une femme, elle est perdue. En colère. Ca va la révolter. Pourquoi sa grand-mère n’a pas pu vivre cette histoire ? Elle veut savoir. S’est-elle battue ? Le pouvait-elle ? Pourquoi révèle-t-elle si tard l’existence de Claude ? Que redoutait-elle dans le regard des autres ? Et Claude, qui est-elle ? A-t-elle vécu, elle aussi, avec un homme ? A-t-elle eu des enfants ?

Olivia, part à la recherche de Claude. A la recherche de cet amour interdit, invisible…

Car être lesbienne dans les années 50, c’est être condamnée à l’invisibilité. D’abord parce que l’on est une femme dans une société machiste et paternaliste. Et parce que l’on est homosexuelle : une sexualité interdite, punie de prison, considérée comme une maladie mentale jusqu’en 1981. Au fur et à mesure qu’ Olivia découvre l’histoire de Claude et Suzanne, elle va questionner le sens de ses amours, de l’engagement amoureux. Elle interroge son propre couple, ses valeursŠ.

L’écriture de notre saison deux a commencé en pleine affaire Weinstein. Il nous était impossible de ne pas aborder le sujet dans notre feuilleton. Nous avons choisi de parler du harcèlement en ligne sur les réseaux sociaux. Comme nous faisons un feuilleton sur Instagram et par ricochet, pour les mobiles, c’est cette partie du sujet que nous voulions traiter. Comment une DickPick peut débouler dans ton téléphone sans n’avoir rien demandé. Olivia évolue dans notre monde d’aujourd’hui et comme toutes les femmes, elle aussi peut subir des agressions. »

Retrouvez-les sur @ete_ARTE

Été, c’est une aventure quotidienne diffusée jusqu’au 26 août 2018, et qui a déjà réalisé plus de 6 millions de vues depuis son lancement le 28 juin.

Été est illustrée par Cécile Bidault.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTENU ILLICITE Vous pouvez à tout moment nous signaler un contenu illicite en envoyant un email ici.