ITW // Ryogo Toyoda

Partons à la rencontre d’un illustrateur 3D de 31 ans basé à Tokyo, au Japon. Il est actuellement freelance depuis 2014 après avoir travaillé dans un studio comme graphiste et webdesigner.

Parlez-nous de votre cursus.

J’ai appris le design graphique dans une école d’art. Les cours incluaient la mise en page, la couleur et la typographie.

Quel matériel utilisez-vous ?

J’ai une station de travail Windows avec deux cartes graphiques, le tout optimisé pour un rendu GPU. J’utilise
une tablette Wacom Intuos CLT-480 pour la modélisation. J’ai aussi un iPad Pro 12.9 que j’utilise pour les croquis.

10_Giro

Quel logiciel utilisez-vous le plus ?

Cinema4D est le logiciel que j’utilise le plus pour la modélisation et la construction 3D. Je l’utilise avec Octane Render. J’ai essayé d’autres outils mais ils sont plus complexes à maîtriser. Cinema4D est une interface intuitive qui rend la création plus simple. J’utilise Zbrush de temps en temps. Et Photoshop et Illustrator également.

9_igbc

Avez-vous des sujets préférés ?

J’adore créer des mondes miniatures en 3D avec des textures et éclairages réalistes.

Aimeriez-vous essayer d’autres genres de sujets ?

J’aimerais faire du character design. J’aimerais aussi travailler plus souvent sur des projets d’animation 3D car mes créations actuellement sont principalement des images fixes.

8_playingarts

Quelles sont pour vous les évolutions majeures de Photoshop et Illsutrator ces dernières années ? Que pensez-vous de la dernière version ?

J’ai commencé à utiliser Photoshop et Illustrator il y a environ 10 ans, en 2007. Mais je l’utilise toujours de la même manière, je n’ai pas essayé les nouvelles fonctionnalités. Je pense que le changement le plus important ces dernières années concerne l’étendue des utilisateurs. Les outils d’Adobe ne sont pas uniquement pour les designers. Tout le monde peut les utiliser facilement. Nous devons alors repenser à notre rôle en tant que designer.

5_autoburger

Quels sont vos projets en cours ? Qui sont vos clients ?

Je suis en train de travailler sur un projet avec un client australien pour créer l’illustration d’un grand parc d’attraction en 3D. Mes clients ces dernières années sont Adobe, Unity, Google, YouTube, Mitsubishi, etc. J’ai aussi publié un livre d’exercice sur Cinema4D au Japon.

4_ordinary days

Quel est votre projet le plus important jusqu’à aujourd’hui ?

Le projet Giro d’Italia, il y a deux ans. Il a été mis en avant sur Behance et pas mal d’autres médias sur le net. Après cela, j’ai reçu pas mal d’offres du monde entier.

3_ordinary days

Votre style est vraiment génial. Quelles sont vos influences ?

Je suis très influencé par ma culture locale, le jeu vidé et les dessins animés. Je voulais devenir dessinateur de bande dessinée quand j’étais petit. Mais aujourd’hui, je subis l’influence d’artistes 3D européens. Je pense que mon style est un mélange de culture japonaise et de tendances d’art 3D d’outre-mer.

Qu’aimez-vous partager à travers vos créations ?

J’ai toujours voulu créer mon propre style, quelque chose que les autres ne pourraient pas faire. En conséquence,:j’y partage mon identité.

2_adobeStock

Pratiquez-vous d’autres types d’art ?

Mes travaux sont numériques, donc ils dépendent de la technologie et des ordinateurs, mais j’ai réellement besoin de m’entrainer régulièrement au dessin.

Quelle est la journée idéale ?

Une journée avec rien de prévu !

Quelles sont les qualités d’un artiste japonais ?

Je travaille avec beaucoup de clients étrangers et je me rends compte que les Japonais sont très bien organisés et très sérieux. Je pense que c’est notre force.

1_adobeStock

Qu’est-ce qui est le plus complexe dans le processus créatif ?

Comprendre l’idée. La communication. Et ne pas se laisser dépasser par le temps.

Quelques conseils pour des designers débutants ?

Soyez différents. Il y a aujourd’hui un grand nombre de graphistes sur le marché et tout le monde peut s’y mettre facilement. Essayez de trouver quelque chose qui vous différenciera des autres. Cherchez votre propre style. Pour cela, vous devez avoir conscience des choses dans lesquelles vous êtes bon et celles dans lesquelles vous ne l’êtes pas. Concentrez-vous sur les choses que vous savez vraiment bien faire. Les choses que vous aimez, c’est votre originalité.

http://rgtd.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *