Interview de Laurent Tanguy fondateur du salon Paris Manga Sci-Fi Show

Paris Manga Sci-Fi Show vivra les 25 et 26 mars 2017 sa 23e édition. C’est un événement où la rédaction d’Advanced Creation et Ciné Story adore se rendre pour couvrir cette grande messe où les amoureux de la culture japonaise et science-fiction se retrouvent le temps d’un week-end. C’est grâce à Paris Manga que nous avons eu l’occasion de rencontrer Christopher Lloyd et Kenji Ōba. Ainsi, nous avons voulu connaître qui se cache derrière toute cette organisation. On ne se rend pas compte mais Paris Manga est organisé par une petite équipe de moins de 10 personnes dont le fondateur est Laurent Tanguy qui a accepté de répondre à nos questions.


Advanced Creation : Laurent Tanguy, pouvez-vous nous raconter votre parcours ? Et d’où vous est venue l’idée de créer une convention ?

Laurent Tanguy: Avant de créer ce rendez-vous, j’ai un parcours un peu atypique. En effet, je suis informaticien à la base puis j’ai travaillé dans le milieu de l’assurance, pour finalement il y a une quinzaine d’années créer Paris Manga. Je suis un fan de science-fiction et de comics. Ainsi, j’ai voulu créer un événement où l’on pourrait regrouper les univers du manga, de la science-fiction, du cinéma, de la série télé et des comics. J’ai créé le salon et il s’est appelé juste « Paris Manga ». De manière très humble et sans prétention car cela a été difficile au début. Il y a dix ans, la population liée à ces univers était différente et le grand public ne s’y intéressait pas forcément. Mais avec le temps, les visiteurs se sont diversifiés et les centres d’intérêt aussi. Maintenant, beaucoup de visiteurs lisent du manga comme Naruto, regardent des séries télé telle que Game Of Thrones, vont au cinéma voir les Avengers et regardent Star Wars. C’est ainsi que nous avons pu rajouter « Sci-Fi Show » au nom de « Paris Manga». À présent avec mon équipe, on continue de travailler avec le même enthousiasme quand j’avais commencé au début et toujours humblement.

Laurent Tanguy

AC : Si vous deviez le refaire aujourd’hui, oseriez-vous vous lancer ?
LT : Oui et je n’hésiterai pas. Je retenterai le pari même avec mes 49 ans (rires). C’est une aventure formidable, réalisée par des passionnés avec un vrai challenge à chaque nouvelle édition de Paris Manga & Sci Fi Show où il faut à chaque fois se renouveler et combler un public toujours plus nombreux !

AC : Pouvez-vous nous dire comment s’est passée l’organisation de la première édition ? L’organisation est-elle toujours la même maintenant ?
LT : La première édition de Paris Manga & Sci Fi Show s’est déroulée Porte Champerret, sur 1600m² avec une cinquantaine d’exposants et environ 3500 visiteurs. Les exposants ont cru en cet événement et nous avons tenté ensemble l’aventure. Aujourd’hui, Paris Manga & Sci Fi Show, c’est plus de 70 000 visiteurs sur 20 000 m² avec environ 170 exposants. L’organisation est bien sûr différente car j’ai organisé seul les premières éditions. C’est plus tard que l’équipe s’est agrandie et que Paris Manga & Sci Fi Show est devenu un des plus grands événements d’Europe.

equipePM
En bas, de gauche à droite : Laurent Tanguy, Dirigeant, Vanessa Harnay, Chargée de partenariats, Thomas Corsetti, Responsable relation clients, Yoann Boisseau, Responsable partenariats & Sci-Fi Show En haut, de gauche à droite : Claire Regnaut, Responsable communication et relations presse, Alice Puget, Graphiste, Gaëlle Triquet, Community manager & Webmaster

AC : Pouvez-vous me dire combien de personnes travaillent à plein-temps pour Paris Manga ? Combien de temps mettez-vous pour préparer une édition ?
LT : Aujourd’hui l’équipe de Paris Manga & Sci Fi Show s’est plus étoffée avec 7 à 10 personnes suivant les périodes de l’année. Une édition de Paris Manga & Sci Fi Show représente plus de six mois de travail ! Le noyau dur de mon équipe est composé des responsables de la programmation, d’une responsable presse, d’une community manager et des personnes en charge du développement de partenariat et de la promotion des stands dans nos salons.

AC : Lors de l’événement, combien de personnes sont là pour animer ? Sont-ils bénévoles ou salariés ?
LT : Sur Paris Manga & Sci Fi Show, il n’y a que des salariés qui montent au nombre d’environ 50 durant l’événement pour assurer la gestion des visiteurs, des exposants et les animations.

PM-82_Copyright Yann DELCAMBRE
© Yann Delcambre

AC : Quelle est la plus grande dépense sur l’organisation ?
LT : Sans trop rentrer dans le détail, la plus grande dépense de Paris Manga & Sci Fi Show est bien sur la location de la salle et des prestations annexes.

AC : Dans la préparation, quelle est la partie la plus difficile à gérer ?
LT : La partie la plus difficile de Paris Manga & Sci Fi Show est bien sûr de trouver et de booker les invités. Il est toujours très difficile de contacter certains d’entre eux et surtout leur disponibilité ne correspond pas toujours aux dates du salon.

AC : Organisez-vous d’autre rendez-vous événementiel ou avez-vous d’autres activités ?
LT : Deux Paris Manga & Sci Fi Show par an, ça occupe déjà beaucoup ! (rires)

AC : Si vous aviez une baguette magique, que souhaiterez-vous améliorer ou à rajouter pour faire plaisir aux visiteurs mais aussi à vous ?
LT : Plus d’espace pour proposer plus de choses sur Paris Manga & Sci Fi Show. Mais l’espace est hélas très cher sur la porte de Versailles.

4Z7A0633_Copyright Paul Teisson
© Paul Teisson

AC : Pouvez-vous nous dire comment arrivez-vous à faire venir les différentes personnalités à Paris Manga ?
LT : Nous avons des agents et des contacts avec qui nous travaillons depuis plusieurs années qui recherchent pour nous des invités pour chaque nouvelle édition.

AC : Y a-t-il des conditions qui sont imposées par les personnalités ?
LT : Il y a effectivement beaucoup de contraintes et de conditions qui nous sont imposées par les invités de Paris Manga & Sci Fi Show. Notamment pour les cachets des acteurs qui peuvent parfois être très importants. Ce que les visiteurs ne savent toujours pas, c’est que l’ensemble des recettes des dédicaces et des photoshoots sont perçus par les acteurs pas par nous. Notre fonds de commerce n’est pas du tout là-dessus.

afficheA4_RVB

AC : Quelles sont les personnalités dont vous êtes le plus fier d’avoir reçu mais aussi le contraire ?
LT : Nous sommes très fiers d’avoir pu accueillir Shingo Araki le chara designer de SAINT SEYA qui nous a hélas quitté peu de temps après. C’était une figurine emblématique de la Japanimation. A contrario, nous avions regretté d’avoir invité Jason Momoa (Ndlr : Ronon dans Stargate Atlantis, Khal Drogo dans Game of Thrones et Aquaman dans un long métrage à venir) sur Paris Manga & Sci Fi Show, tellement son comportement a été déplorable vis-à-vis de l’organisation. Il a été ingérable et capricieux durant tout le salon, avec hélas à notre grand désarroi peu d’égard pour ses fans.

AC : Les personnalités dont vous rêvez de recevoir ?
LT : Il y en a tellement que la liste serait trop longue. (rires)

AC : Un petit teasing exclusif pour Advanced Creation sur la venue d’une personnalité pour la prochaine édition ?
LT : Masashi KUDO le chara designer de BLEACH et le réalisateur de CHAIN CHRONICLE sera présent sur PARIS MANGA & SCI FI SHOW

AC : Quel objet choisirez-vous et pourquoi ? Entre la DeLorean dans « Retour vers le futur », un Pokéball, l’armure d’Iron Man ou le couteau Suisse de Mac Gyver.
LT : Aucun d’entre eux, j’ai déjà pris le X-Wing de Luke Skywalker… (rires)

La rédaction remercie à Claire Regnaut pour avoir organisé cette interview et Laurent Tanguy pour sa disponibilité. N’oubliez pas de noter dans vos agendas les 25 et 26 mars 2017 c’est la 23e édition de Paris Manga Sci-Fi Show.

Infos : parismanga.fr

Interview par Hui-Ping PANH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *