COP21 : Palmarès du Mobile Film Festival

Le palmarès du 11e Mobile Film Festival organisé en partenariat avec les Nations Unies dans le cadre de la COP21 a été révélé lundi 7 décembre lors de la cérémonie de remise des prix célébrée au Gaumont Champs-Elysées Marignan.

Les prix ont été remis par le jury, présidé par le réalisateur brésilien Fernando Meirelles, et composé de professionnels du cinéma et de la télévision, reconnus pour leur ouverture d’esprit, leur exigence artistique, leur goût de l’expérimentation et de la nouveauté :

  • Yacine Ait Kaci, le créateur du célèbre Elyx (www.elyx.net) et premier ambassadeur digitale de l’ONU
  • Hicham Ayouch, réalisateur marocain et lauréat en 2015 de l’Etalon d’Or de Yennenga au Fespaco pour le film Fièvres
  • Jimmy Jean-Louis, acteur haïtien qui a joué dans de nombreux films et en particulier dans la série Heroes
  • Isabelle Vitari, actrice française que l’on peut retrouver dans la série Nos Chers Voisins

Lors de la cérémonie de remise de prix du festival, les 75 films originaires de 27 pays de la sélection officielle, choisis parmi les 765 reçus de 70 pays pour cette 11e édition, ont été projetés sur grand écran devant quelques 500 invités : les réalisateurs en compétition accompagnés de leurs équipes, mais aussi les membres du jury, des blogueurs, des journalistes, des professionnels du cinéma et du web ou bien tout simplement des passionnés, fidèles au Mobile Film Festival depuis ses débuts.

Le palmarès du 11e Mobile Film Festival

Le Grand Prix a été attribué à No Sensé de Julien Lessi, qui recevra la Bourse BNP Paribas de 30.000 € pour réaliser un film en un an. Situé dans un futur proche, le film met en scène un couple d’amoureux s’offrant une parenthèse romantique un peu particulière.

Le Prix du Meilleur Film étranger revient à Zainou El Abidine pour Terre négligée. Il bénéficiera de la Bourse BNP Paribas de 15.000 € pour l’aider à créer un court métrage en un an. Ce film réalisé en partie en stop motion, offre la vision d’un monde où les poubelles s’animent et poursuivent les hommes afin de leur rappeler l’importance du tri des déchets.

Le Prix du Meilleur Scénario a été décerné à Jérémy Bernard et Guillaume Desjardins pour Criminels. Ce film aux allures de comédie de moeurs met en scène un jeune homme hanté par la culpabilité prenant la décision de dénoncer son crime à la police.

Le Prix d’Interprétation Féminine a récompensé cette année Safia Hadjhadjeba, pour son interprétation dans Comptes merveilleux de Nicolas Bruneaux. Dans cette comptine pour adultes, Safia prend les traits d’une maîtresse d’école à l’allure stricte afin de nous énumérer les nombreux dommages causés par l’homme à l’environnement.

Le Prix d’Interprétation Masculine a été attribué aux deux acteurs de Criminels, Bastien Ughetto et Etienne Menard pour leur performance tès apprécié du jury.Les deux comédiens donnent vie avec brio à des dialogues ciselés au cours d’un interrogatoire de police inattendu.

Enfin, le Prix des Blogueurs a été remis avec notre partenaire Place to B, via l’organisation d’un vote en ligne, à La Planète bleue réalisé par Mathieu Lamboley, Eman Gershom et Thermo$tar. Ce clip vidéo réalisé en stop motion a séduit les blogueurs par son ton décalé et sa chanson au refrain entêtant.

Le Prix du Public a été décerné à Parametric du réalisateur sri lankais Amila Kumarasinghe. Les internautes, avec plus de 2,4 millions de votes se sont exprimés en masse. Ils ont décidé de récompenser ce film mettant en scène le combat déséspéré d’un homme perdu dans un désert sans fin, conséquence inéluctable du réchauffement climatique. Percutant.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTENU ILLICITE Vous pouvez à tout moment nous signaler un contenu illicite en envoyant un email ici.