TUTO // Créez un space art issu de photos

Créez votre propre composition spatiale en vous appuyant uniquement sur des ressources visuelles et des techniques issues de Photoshop.

ouv

Ce tutoriel vous présente une méthode pour créer une bataille spatiale extrêmement dynamique en utilisant seulement Photoshop et quelques ressources visuelles. La plupart des films de SF réputés intègrent une bataille épique et c’est toujours une bonne idée de se laisser influencer par les professionnels qui sont à l’origine de ces scènes. Assister à une telle bataille dans l’orbite d’une planète permet au spectateur de se faire une idée de l’échelle de l’espace.

Vous apprendrez comment créer de la profondeur et de l’action pour insuffler de la vie à cet instant. Nous allons créer nos propres planètes, effets lumineux attractifs, nébuleuse réaliste, champs d’étoiles et à peu près tout ce qui rend l’espace si spécial. En fonction de votre talent, créez les éléments nécessaires de votre propre chef ou cherchez des alternatives sur des sites de ressources. Vous savez mieux que quiconque ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire. Il peut se révéler bénéfique de tester le domaine de la modélisation 3D puisque vous disposerez de la possibilité de créer vos propres vaisseaux et stations spatiales dans la position et sous l’angle que vous souhaitez et dont vous avez besoin au final. Cependant, travailler avec des ressources visuelles peut toujours produire un résultat impressionnant.

NOTRE EXPERT
TOBIAS ROETSCH
Autodidacte, Tobias Roetsch a pour spécialité la création d’images SF et spatiales.

FICHIERS SOURCES
Nous avons créé cette image avec des ressources provenant de Dreamstime, de la NASA et de CGTextures. Elles ne sont pas fournies, vous devrez donc rassembler vos propres fichiers.

01 ESQUISSER LE CONCEPT
Pour une bonne perspective et un bon positionnement des éléments, il faut commencer par esquisser la scène avec ses objets principaux. Utilisez un petit pinceau rond et dur pour les contours et détails, et un pinceau doux et large pour la lumière et des ombres. Disposez votre source lumineuse judicieusement, cela influencera tout votre travail.
01

02 ÉBAUCHER L’ATMOSPHÈRE
Créez une nouvelle page de 4125 x 5300 pixels avec un fond noir uni. Ajoutez un nouveau calque, activez l’outil Dégradé et, dans l’Éditeur de dégradé, placez cinq étapes de couleur aux positions : 0 %, 25 %, 40 %, 45 % et 100 %. Dans l’ordre, utilisez les couleurs : #031B2D, #092C49, #325168, #586E7F et #000000. Placez un dégradé du bas à gauche vers le coin supérieur droit.
02

03 AJOUTER LA PLANÈTE PRINCIPALE
Commençons par ajouter des ressources en plaçant la plus grosse planète dans notre scène. Pour être sûr de sa qualité, mieux vaut ne pas créer une sphère intégrale. Les ressources de la NASA pourraient se révéler une solution facile pour trouver vos images. Visitez le site HYPERLINK “http://visibleearth.nasa.gov” http://visibleearth. nasa.gov, cherchez une planète et téléchargez un JPEG de 8400 x 7000 pixels. Ajoutez-le sur un nouveau calque dans votre scène. Il sera votre calque CU-Planet-Base.
03

04 LA PLANÈTE D’ABORD
Sélectionnez le calque CU-Planet-Base et faites-le pivoter de 90° dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Allez ensuite dans Edition> Transformation> Déformation et transformez-le comme proposé dans la capture à droite. Soyez attentif au fait que plus vous approchez du bord de l’image de la planète, plus les segments de la transformation doivent s’affiner, et vice versa. Répétez cette action et l’étape précédente une nouvelle fois pour remplir entièrement la zone vide dans le coin en bas à gauche à l’aide de la même image. Ajoutez à présent un masque vectoriel au nouveau calque et supprimez toutes les zones superposées avec un pinceau noir doux et rond.
04

04'

05 IMPORTER UNE ATMOSPHÈRE
Fusionnez les deux calques de planète (Ctrl/Cmd+E), effectuez une sélection de ce calque fusionné (Ctrl/Cmd+clic sur le calque) et ajoutez un dégradé noir vers transparent depuis le bas vers le haut de votre planète, sur un nouveau calque. Répétez l’étape sur un nouveau calque mais cette fois avec un dégradé blanc vers transparent, et depuis le bord de la planète jusqu’à son coeur. Pour une lueur supplémentaire, dupliquez le calque de planète fusionné et insérez-le dans son propre dossier (Ctrl/Cmd+G) au-dessus des autres calques de planète. Appliquez des styles de calque Lueur interne et externe.
05

ASTUCE
Tout est une question de détails. Plus vous serez méticuleux sur les ombres et lumières, l’atmosphère et la texture, meilleur sera le résultat. N’hésitez pas à tester des éclairages urbains ou des nuages supplémentaires. Plus vous y porterez d’attention, meilleur sera le résultat.

06 AJOUTER UNE TEXTURE LUNAIRE
Pour renforcer la profondeur, nous avons besoin d’une lune. Ouvrez un nouveau document de 5000 x 5000 pixels. Nous avons de nouveau besoin d’une bonne texture pour la surface de la planète. La NASA pourrait encore se montrer salvatrice, mais cgtexture.com est une autre solution gratuite à partir de laquelle nous avons utilisé la texture “SoilRough0056_L. jpg”. Ajoutez-la au document sur un nouveau calque dans un coin de votre choix, dupliquez-la, faites-la pivoter de 180° puis placez-la dans le coin opposé. Fusionnez les deux calques (Ctrl/Cmd+E), dupliquez de nouveau puis repositionnez dans les espaces vierges. Le document devrait être entièrement rempli à présent.
06

07 SPHÉRISER LA TEXTURE
À la jointure des textures, utilisez l’outil Tampon de duplication (S) pour effacer les portions indésirables. Appliquez ensuite l’outil Ellipse de sélection (M). Effectuez une sélection depuis le haut gauche vers le coin en bas à droite tout en maintenant la touche Maj enfoncée. Recadrez les parties non nécessaires, effectuez une sélection du calque et appliquez Filtre> Déformation> Sphérisation à 100 % en mode Normal. Répétez et déplacez ce calque dans votre document principal puis réduisez-le à 30 % de sa taille originale.
07

08 PLUS DE DÉTAILS SUR LA TEXTURE LUNAIRE
Nous avons à présent besoin d’ajouter davantage de détails à notre lune. Créez un nouveau calque
de forme de cercle noir de la taille de votre lune. Ajoutez un masque vectoriel et appliquez un dégradé de noir vers transparent là où la partie éclairée de la lune est censée se trouver. Pour l’atmosphère, créez un nouveau cercle noir au-dessus de votre calque d’ombre. Ajoutez un style de calque Lueur interne bleu clair de 150 pixels et une Source paramétrée sur Contour. Ajoutez aussi une Lueur externe de la même couleur, réglez la Taille sur 25 pixels et l’Etendue sur 75 %. Ajoutez enfin un Contour blanc de 5 pixels.
08

09 TERMINER LA LUNE
Le calque de l’atmosphère de votre lune doit être paramétré sur le mode de fusion Superposition.
Créez un nouveau groupe (Ctrl/Cmd+G), qui est nécessaire pour effacer des portions non indispensables
de l’atmosphère. Ajoutez un masque vectoriel au groupe et utilisez de nouveau l’outil Dégradé. Nous sommes à présent capables de déplacer la lune à sa position finale dans notre image, en orbite autour de la planète.
09

10 UNE NÉBULEUSE SPECTACULAIRE
Pour achever notre arrière-plan, nous avons besoin d’une nébuleuse, d’un champ d’étoiles et d’un soleil spectaculaires. La nébuleuse se crée simplement avec des formes douces et rondes basiques paramétrées à 400 pixels, à 50 % d’Opacité et de Flux. Remplissez certaines zones sur un calque en dessous de vos planètes avec la couleur de votre choix. Au moment de détailler, réduisez la taille de votre forme. L’outil Doigt réglé sur 65 % d’Intensité est adapté à l’intégration de détails. D’autres ajouts sont possibles, par exemple à partir d’images de nuages.
10

11 AMENER LA LUMIÈRE
Il est temps d’ajouter notre source de lumière principale, dans notre cas un soleil. Créez un nouveau calque par-dessus les autres puis prenez l’outil Ellipse (U) pour créer une forme noire symétrique tout en maintenant la touche Maj enfoncée. Pixellisez le calque et faites-en une sélection. Ajoutez ensuite à ce cercle un Filtre> Rendu> Halo de type 50-300 mm (zoom) à 120 % de Luminosité. Sélectionnez-le de nouveau et appliquez un Flou radial Zoom et Rotation pour obtenir un soleil doux. Appliquez le mode de fusion Superposition.
11

12 SOLEIL ET ÉTOILES
Vous pouvez jouer à trouver la meilleure solution pour votre scène. Dupliquez le calque du soleil, agrandissez-le, adoucissez-le, déplacez-le, changez son opacité, etc. À vous de voir. Pour insérer des étoiles dans votre arrière-plan, dupliquez simplement de nouveau le calque du soleil, changez sa couleur et placez-le ailleurs. Vous pouvez également modifier les tailles pour simuler la diversité de l’espace. À ce stade, l’arrière-plan de votre scène est presque fini.
12

13 LA STATION SPATIALE
Nous travaillons avec des ressources issues de www.dreamstine.com. La première que nous allons ajouter est l’image n° 4774442 (la station spatiale). Nous devons détourer les portions en trop pour être en mesure de travailler avec. Pour ce travail, utilisez l’outil Plume (P) paramétré sur Tracé et commencez à effectuer un tracé autour de la station. Pour cette tâche, il peut être utile de zoomer à 200 ou 300 %. Une fois que vous avez fermé votre tracé, cliquez avec le bouton droit (Ctrl+clic) et créez une sélection, avec un Contour progressif de 1 pixel.
13

13'

14 INTÉGRER L’ACTION
Réduisez la taille de la station à 44 % et pivotez-la de 40°. Sa perspective est parfaite pour la scène : ajoutez simplement les couleurs correspondant à vos sources lumineuses avec Balance des couleurs (Ctrl/Cmd+B). Pour le laser provenant de la station, dupliquez le calque de votre soleil. Appliquez-lui une Largeur de 5 % et une Hauteur de 400 %. Supprimez une moitié de son faisceau. Transformez ensuite la perspective de l’extrémité qui touche votre planète.
14

15 DES EFFETS D’EXPLOSION
La destruction du laser est accomplie avec un style de pinceau grunge ou un style standard et doux, après avoir activé Texture dans les Réglages de Forme. Travaillez avec plusieurs calques de faible opacité et peints délicatement pour ajouter une lueur autour des explosions et lumières. Vous pouvez ensuite intégrer les vaisseaux (images Dreamstine 17264989 et 17265150). Incorporez-les à l’aide des techniques d’éclairage de l’étape 14.
15

16 LUMIÈRE ET DÉTAILS
Pour adapter l’éclairage du plus gros vaisseau, dupliquez-le et appliquez Teinte/Saturation (Ctrl/Cmd+U), en passant la Luminosité globale à – 50. Ajoutez un masque et effacez les zones où la lumière est censée se trouver. Pour les lumières du cockpit, effectuez une sélection autour des panneaux de commande de votre vaisseau original et copiez-la sur un calque au-dessus de vos ombres. Appliquez des formes douces et lumineuses avec des styles de calque Lueur.
16

17 EN PLEIN VOL
L’étape 14 explique comment créer des effets de laser. Répétez cette méthode pour les lasers qui proviennent des vaisseaux. Les traînées issues des vaisseaux peuvent être créées de la même façon. Pensez à adoucir les portions entre le milieu et la fin et à les déformer pour qu’elles présentent une perspective correcte. À ce stade, vérifiez votre composition. Dans ce cas, nous avons fait pivoter la nébuleuse pour mieux coller à la dynamique de l’image. La station spatiale et les vaisseaux ont aussi été légèrement déplacés : c’est l’occasion de se montrer inventif et de raconter l’histoire de la scène.
17

18 TOUCHES FINALES EXPLOSIVES
Pour cette dernière étape, nous avons besoin de plus de lumière pour harmoniser la scène. Créez une source lumineuse comme à l’étape 11 et placez-la tout en haut de la pile. Utilisez un Flou gaussien
entre 50 et 100 %, appliquez un mode de fusion Superposition et déplacez-le vers votre soleil ou votre source de lumière principale. Pour les halos, appliquez la méthode utilisée pour le laser de la station à l’étape 14, mais cette fois sans supprimer la moitié du laser. Enfin, réduisez l’Opacité du calque entre 30 et 50 %.
18

INFO
EXPLOSIONS ET DÉTAILS SUPPLÉMENTAIRES

Pour faire ressortir votre scène, des explosions et des effets supplémentaires sont nécessaires. Vous pouvez peindre l’explosion et travailler de nouveau à partir des ressources. Dupliquez-la et déformez-la jusqu’à obtenir un nuage en forme de cercle. Peignez pardessus avec un pinceau doux et rond en rouge et jaune. Aidez-vous de calques de réglage pour le contraste et la couleur. Pour les débris éparpillés dans la scène à partir de l’explosion, utilisez votre champ d’étoiles et appliquez-lui un Flou radial en Zoom entre 10 et 20 %. Vous pouvez répéter cette étape pour d’autres débris d’arrière-plan.
Encadre

ASTUCE
Essayez de ne fusionner vos calques qu’à la fin, lorsque tout est fait. Ainsi, vous pourrez déplacer vos éléments pour renforcer votre composition, au cas où elle ne fonctionnerait pas aussi bien qu’attendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *