Shigeru Miyamoto, le “Boss” de Nintendo

A l’occasion de sa venue en France, Shigeru Miyamoto est passé à la Japan Expo vendredi 3 juillet pour un masterclass. Voici le résumé.

Ne nous voilons pas la face, la rédaction d’Advanced Creation était très enthousiaste d’assister à ce grand moment. Ainsi, nous avons fait la queue comme tout le monde et partagé le temps d’attente avec les fans. Nous sommes arrivés à 10h et déjà une cinquantaine de personnes était déjà présentes. A ce moment précis, l’équipe de Nintendo faisait sa répétition avec Shigeru Miyamoto. Un fan qui était près de la porte vitrée voyait les coulisses de la répétition a dit : “Je n’arrive pas à croire qu’il est là tout près de moi et que je vais assister à ce Masterclass !”.

Pour ceux qui ne savent pas qui est Shigeru Miyamoto, voici une rapide bio. Vous avez sûrement à un moment de votre vie jouer aux jeux vidéo avec des personnages qui s’appellent Mario, Luigi, Donkey Kong ou Fox McCloud sur les consoles Nintendo. Eh bien, c’est lui le “Papa”. Il est considéré comme le Spielberg des jeux vidéo. Il a été décoré Chevalier des Arts et des Lettres en 2006 avec Michel Ancel un autre génie des jeux vidéo.

Durant ce masterclass, nous pensions avoir une rétrospective sur sa vie de créateur. Nous avons eu finalement une présentation de deux nouveaux jeux vidéo qui vont sortir prochainement. Super Mario Maker sortie prévue le 11 septembre célébrant à quelques jours près les 30 ans du plombier le plus connu au monde et Star Fox Zéro dont la sortie est prévue pour cette fin d’année. Pour ces jeux, nous avons appris que les ennemies de Mario sont des tortues car initialement pour vaincre un ennemi, il fallait un animal qu’on puisse renverser. L’idée de la tortue est venue ainsi. Pour le jeu Star Fox, l’inspiration est venue durant son enfance. Il nous explique qu’il adorait dessiner des renards avec une apparence humaine et qu’il y avait un temple à Kyoto où il y avait plein porte à traverser. Dans ce temple, le messager des dieux avait l’apparence d’un renard.

Nous avons appris avons durant cette séance que le père de Mario à la nostalgie du passé. “Cela me manque tout ça. Nous étions que cinq ou six personnes, nous faisions tout… Il fallait 5 à 6 mois pour développer un jeu”, dit-il avec le sourire. Shigeru n’est pas venu tout seul puisque Takashi Tezuka, considéré comme son bras droit était de la partie. On a découvert comment il recrute une personne et pourquoi il a embauché Takashi. “Je demande lors des entretiens de dessiner une histoire en quatre cases. Takashi a illustré un homme qui se faisait pousser sa barbe. J’ai trouvé que c’était marrant que ce ne soit pas marrant”, dit-il en riant.

Vers la fin de ce masterclass, Tsubasa Sakaguchi, le réalisateur du dernier jeu de Nintendo Splatoon, vu pour tout le monde comme le nouveau génie des jeux vidéo est arrivé avec un pistolet à eau pour arroser la foule. Il faut dire qu’on a eu chaud à cause de la canicule mais aussi émotionnellement .

La rédaction remercie Vincent Dufresne qui gère la communication de Nintendo et Anne-Marie Baufine directrice marketing chez Nintendo de nous avoir laisser le temps de rencontrer un instant Shigeru Miyamoto pour faire une petite dédicace et Margaux Proust pour son accueil.

Ecrit par Hui-Ping PANH.

001

La dédicace de Shigeru Miyamoto sur la console Nintendo DS Lite.

002

Arrivée de Shigeru Miyamoto sur scène.

003

De gauche à droite : Shigeru Miyamoto, Tsubasa Sakaguchi et Takashi Tezuka.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *