Photo : les conseils d’un évaluateur de Shutterstock

Pour le deuxième article destiné aux contributeurs, Shutterstock s’est entretenu avec Bill, l’un de leur plus anciens évaluateurs. Il vous livre ici ses conseils.

Voici l’entretien proposé par Shutterstock:

Q. Bill, quand êtes-vous devenu évaluateur pour Shutterstock ?

R. Je suis évaluateur depuis plus de 5 ans. J’ai commencé en Avril 2009.

Q. Quelle est la chose que vous préférez dans votre activité d’évaluateur ?

R. Ce que je préfère en tant que reviewer, c’est de constater à quel point le monde est vaste et de voir comment le marché de la photographie nous le rend accessible. Où que vous soyez dans ce monde incroyable, vous pouvez télécharger une image sortie de votre imagination et la diffuser partout dans le monde, en toute simplicité !

Q. Non seulement vous êtes évaluateur, mais vous êtes aussi un contributeur à succès chez Shutterstock ! Comment votre expérience en tant qu’artiste qui soumet des images, influence la façon dont vous évaluez le travail d’autres contributeurs ?

R. Je sais combien de temps, d’amour, de travail, et d’argent il y a dans la création des images que nous envoient nos contributeurs. Il peut être très frustrant d’investir autant pour avoir au final une image rejetée pour une raison qui vous semble négligeable et qui n’affecte pas la qualité globale de l’image. Ceci dit, quand je repense à mes premières soumissions et que je revois les erreurs flagrantes que j’ai faites (même si à l’époque je pensais que mes photos étaient super), je me rends compte combien j’ai évolué en tant que photographe. J’essaie de garder cela à l’esprit quand je passe en revue les photos. Parfois, nos contributeurs ont besoin d’encouragement et ont le potentiel pour réussir dans la profession. L’une des choses les plus importantes que nos contributeurs doivent retenir, c’est de tenir compte de nos conseils et d’essayer d’améliorer leur photographie et ne pas reproduire toujours les mêmes erreurs.

Q. Quelle est la seule chose que vous souhaitez dire à nos contributeurs ?

R. Je souhaiterais que tous les contributeurs sachent correctement attribuer les mots-clés à leurs images. La majorité d’entre eux font un excellent travail, mais parfois vous voyez une image fantastique avec seulement les sept mots-clés minimum. A l’opposé, vous avez des contributeurs qui ajoutent des mots clés sans fondements dans l’espoir de gagner une meilleure exposition. Il faut vraiment consacrer du temps pour définir correctement les mots-clés d’une image et le faire image par image, et non en copiant une liste de mots-clés trouvée sur d’autres images. Je me rends compte que, pour beaucoup de nos contributeurs, l’anglais n’est pas la langue maternelle et cela rend le processus plus difficile et un peu frustrant pour eux. Le seul conseil que je peux leur offrir est de prendre quelques secondes et lire les mots-clés qu’ils ont ajoutées pour s’assurer qu’ils ont un sens pour l’image en question.

Q. Quelle est l’erreur que vous retrouvez le plus fréquemment ?

R. Une erreur fréquente chez nos contributeurs, c’est de soumettre à nouveau une image non modifiée une deuxième ou troisième fois. Si votre image a été rejetée, réfléchissez-y à deux fois avant de la soumettre à nouveau. Puis-je corriger le défaut pour lequel elle a été rejetée ? Si la réponse est oui, alors essayez par tous les moyens de le faire et soumettez votre image à nouveau. Mais si la réponse est non, il est probablement dans votre intérêt de passer à une autre photo.

Q. Quel genre de contenu souhaiteriez voir plus souvent ?

R. J’aime tellement de styles différents et j’apprécie de les visionner tous, mais j’apprécie vraiment quand un contributeur propose une image bien isolée. Et la photographie macro ! Donc, si quelqu’un veut présenter quelques coléoptères en macro, je les passerais volontiers en revue pendant toute une journée.

Q. Quels changements avez-vous constaté au cours des années?

R. Au cours des années, nos critères de sélection ont évolué. Depuis que j’ai commencé, notre collection a augmenté de façon exponentielle. Cette explosion de soumissions nous a conduit à être plus pointilleux, mais j’essaie de maintenir un équilibre et d’accepter suffisamment d’images pour que les nouveaux photographes ne soient pas trop découragés. Au fil des ans, notre collection est devenue plus consistante et plus diversifiée. Nos acheteurs peuvent être assurés que nous avons la meilleure collection de la profession !

Prochainement, nous recueillerons les conseils d’un évaluateur de vecteurs et illustrations.

Image du haut : Barnaby Chambers/Shutterstock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTENU ILLICITE Vous pouvez à tout moment nous signaler un contenu illicite en envoyant un email ici.