Alors, le West Web Festival ?

Le premier festival de l’économie numérique qui se tenait en parallèle à celui des Vielles Charrues s’est terminé, le temps de tirer un bilan.

Avec 2000 participants (500 conférenciers et 1500 streaming) le Web West Festival se positionne déjà pour une seconde édition, toujours en collaboration avec les Vieilles Charrues. Même si rien n’est encore sur pour le moment.

Mais le succès de cette première édition encourage fortement les trois organisateurs de l’événement, Sébastien Le Corfec, Charles Cabillic et Ronan Le Moal, à continuer de développer le festival, « Nous voulions montrer au travers de cette première édition du West Web festival que le Finistère peut être attractif pour le numérique, la venue des figures emblématiques du web que nous avons attirées en atteste. Par ailleurs, avec la modestie qui s’impose, certains commentateurs ont parlé de ‘l’autre festival’ en évoquant le West Web Festival. C’est aussi cela que nous voulons : montrer, comme les vieilles charrues, que l’on peut construire une histoire depuis la pointe Finistère, une histoire qui a donné naissance au plus grand festival de musique d’Europe. Si nous pouvons marcher dans les traces de cette aventure, ce sera extraordinaire ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *