TUTO – Vectoriel géométrique

Utilisez le meilleur des propriétés géométriques du vectoriel, avec Illustrator.

final-copy
Certaines fonctions logicielles sont tellement tirées par les cheveux que leur utilisation relève soit de l’accident, soit d’une intégration forcée. D’autres, en revanche, par leur simplicité et leur utilité, se révèlent d’incroyables atouts dont la pertinence sémantique transcende leur simple fonction d’outil. C’est le cas des formes et fonctions géométriques d’Illustrator, exploitées chaque jour, qui peuvent se suffire à elles-mêmes dans le cadre d’une composition dont la géométrie est le thème central, comme dans cet exemple mettant en scène une exposition sur l’architecture antique.

expert


NOTRE EXPERT

Thibaut Hofer
Thibaut Hofer est graphiste et pousse ses recherches personnelles et professionnelles dans les domaines du prépresse et de l’open source. Rédacteur technique et traducteur dans la presse spécialisée, il est également auteur pour Dunod et Elephorm.

 

 

 

01 Nouveau document
Créez un nouveau document aux dimensions d’un A3 en format portrait. Ajoutez-lui un Fond perdu de 3 mm et, dans les options avancées, préférez le mode CMJN.

01

 

02 Créer le fond
Pour offrir un contraste qui mette en valeur les formes à venir et leur relief isométrique, créez un rectangle noir aux dimensions de votre document, fond perdu compris. Il faut enrichir ce noir pour qu’il ne perde pas de sa densité à l’impression : ajoutez 20 à 50 % de cyan, selon l’imprimeur, puis glissez cette couleur dans votre Nuancier, pour la retrouver plus tard.

02

 

03 Repères de visibilité
Le fond noir empêche de distinguer les contours du document. Or, il sera important de bien situer les limites de l’impression dans la suite de cet exercice. Affichez les règles (Affichage> Règles ou Ctrl/Cmd R) et tirez-en des repères que vous positionnez à 3 mm de chaque bord.

03

 

04 Verrouiller le fond
Pour éviter de déplacer ou modifier maladroitement le fond par la suite, verrouillez le calque sur lequel se trouve votre rectangle noir riche et créez-en un nouveau.

04

 

05 Repères de construction
Sur votre nouveau calque, créez vos repères de construction, qui permettront à votre géométrie de respecter les proportions de la page, en tirant un premier repère vertical au milieu de la page et un second, horizontal celui-là, jusqu’au premier tiers.

05

 

06 Triangle proportionnel
Armez-vous à présent de la Plume avec un contour blanc pour tracer votre triangle en vous servant de l’“aimantisation” des repères. Faites d’abord un point d’ancrage dans le coin supérieur gauche, puis un deuxième au tiers de la hauteur et, pour terminer, un troisième à la moitié de la largeur. De cette façon, le triangle sera géométriquement bien intégré à l’affiche.

06

 

07 Repère incliné
Saviez-vous que les repères sont inclinables dans Illustrator ? Tirez un repère, puis cliquez sur ce repère avec le bouton droit (ou en maintenant Ctrl avec Mac) et appliquez-lui une Transformation> Rotation de -25°.

07

 

08 Copie miroir
Après avoir positionné le repère incliné au niveau du sommet le plus bas de votre nouveau triangle, copiez ce triangle puis collez-le devant (Edition> Coller devant ou Ctrl/Cmd+F). À l’aide de la flèche de Sélection directe, tirez le sommet supérieur droit vers son opposé en vous aidant du repère incliné, jusqu’à obtenir une pyramide acceptable.

08

 

09 Copie réduite
Pour plus de clarté, supprimez les repères. Effectuez une copie de votre triangle, que vous réduisez au quart en ajoutant /4 à la valeur Largeur et en vérifiant que le maillon est bien activé, pour respecter la proportionnelle. Positionnez ensuite cette réduction sur le segment qui court du coin supérieur gauche au tiers droit.

09

 

10 Créer un motif
L’objectif est ici de créer un motif légèrement complexe de petits parallélépipèdes en perspective. Commencez par tracer un Trait blanc d’une épaisseur d’un point, puis dupliquez ce trait de 1,5 mm vers le bas. Rendez-vous ensuite dans Objet> Transformation> Répéter la transformation (ou Ctrl/Cmd+D), jusqu’à obtenir une vingtaine de copies du trait.

10

 

11 Rotation paramétrée
Sélectionnez tous vos traits et faites pivoter l’ensemble de 45°, par exemple en utilisant l’outil Rotation avec la touche Maj enfoncée, pour contraindre l’outil à des rotations de 45°. Copiez vos traits.

11

 

12 Croisillons
Collez devant les traits que vous avez copiés à l’étape précédente et effectuez une nouvelle rotation de 45°. Cette fois, appliquez-leur un contour noir riche (celui mémorisé dans votre nuancier à l’étape 2) et élevez le contour à 3 points.

12

 

13 Encadrer le motif
Pour qu’un motif se répète, il faut le délimiter. Utilisez un rectangle entièrement transparent pour créer ces limites. L’exercice n’est pas des plus faciles : pour que chaque bord soit joignable, il faut que se complètent les bords supérieur et inférieur, gauche et droit. Pour les bords haut et bas, excluez la partie supérieure d’un losange du bord haut de votre sélection et la partie inférieure d’un autre losange de la même verticale du bord bas de votre sélection.

13

 

14 Sauvegarder le motif
Pour les bords latéraux, faites en sorte que le bord gauche exclue une rangée de losanges tandis que le bord droit en inclue une. Lorsque c’est terminé, placez le rectangle transparent en arrière-plan (Objet> Disposition) puis sélectionnez le tout, du rectangle aux traits, et glissez l’ensemble dans le panneau Nuancier.

 

14

141

 

15 Appliquer un motif
Mettez de côté les ressources qui vous ont servi à générer le motif, ou supprimez-les si vous êtes sûr de ne plus devoir y revenir plus tard. Ensuite, comme pour un remplissage classique, cliquez sur la forme à laquelle vous souhaitez appliquer le motif, en l’occurrence la face droite de la pyramide, puis sur votre motif dans le panneau Nuancier.

15

 

16 Typographie
Jouez avec les caractères pour compléter la géométrie. Au lieu de respecter la césure classique PYRA-MIDE, coupez le mot juste derrière le R, puis alignez la descendante du P avec l’apex du A. Ici, la police utilisée est Helvetica Neue Bold. Les caractères ont été rapprochés (interlettrage -50 environ) et entourés d’un contour noir de quatre points.

16

 

17 Textes informatifs
Pour en finir avec la dynamique, disposez votre texte de façon à ce qu’il s’accorde avec votre triangle de composition, en hiérarchisant l’information par le positionnement, la taille et la graisse des caractères.

17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *