TUTO – Regard envoutant avec Illustrator

Les secrets pour créer un œil glamour, détaillé, avec des reflets et de la profondeur, avec IZI Design sous Illustrator !


Cet œil vous dit quelque chose ! C’est normal puisque c’est celui de l’illustration de la couverture d’Advanced Création n°11. Elle a été réalisée par Jérôme Bareille, alias IZIDESIGN, qui vient de nouveau vous dévoiler ses astuces de création en faisant un focus sur cet œil. Nous allons découvrir les étapes principales, ainsi vous allez pouvoir vous approprier les techniques, enrichir vos bibliothèques de formes, de styles graphiques, de symboles et vous en resservir pour vos créations futures.
Ce tutoriel nécessite de bonnes connaissances générales et vous devrez savoir gérer correctement les groupes et sous-groupes.
Pour apporter un maximum de détails, vous devrez être patient et ordonné.
Rassurez-vous, toutes ces étapes sont complémentaires et utilisables de façon indépendante.
Pour augmenter le réalisme de vos créations, n’oubliez pas d’observer ce que vous voyez autour de vous ou d’analyser des photos.
 À vos plumes… vectorielles bien sûr !






NOTRE EXPERT
Jérôme Bareille, AKA IZIDESIGN, est un illustrateur et formateur freelance de 31 ans, basé à Dijon. Passionné par le dessin, son logiciel de prédilection est Illustrator, même s’il utilise une bonne partie de la Creative Suite. Vous pouvez retrouver son travail sur http://www.izidesign.fr ou lors de certaines battles graphiques organisées au Dune, bar-restaurant parisien.




1 Croquis de base
Si vous l’avez sur papier ou sous Photoshop, importez le scan ou le fichier en cochant Fichier lié et Modèle dans les options d’importation afin de garder une liaison avec l’original et visualiser le modèle en mode Tracé. Sinon, faites directement votre croquis sous Illustrator à l’aide de l’outil Forme de tache. Double-cliquez sur cet outil ou appuyez sur la touche Entreéepour le paramétrer. Si vous travaillez avec une tablette graphique, activez la pression du stylet. Sinon utilisez les touches “(” et “)” pour augmenter ou réduire la taille du pinceau.




2 Détourage à la Plume
Groupez les tracés de votre croquis, basculez ce groupe en 10 % d’Opacité. Verrouillez le calque croquis avant d’en créer un nouveau, “Détourage”. Détourez à l’aide de l’outil Plume. Voici deux astuces à utiliser en phase de création. La première consiste à maintenir la touche Espace enfoncée pour “libérer temporairement” le point d’ancrage et ainsi le repositionner correctement. La deuxième est l’utilisation de la touche Alt afin d’activer l’outil Conversion de point directeur pour changer d’orientation des poignées.




3 Créer une peinture dynamique
Une fois que vous cliquez dans le groupe avec le Pot de peinture dynamique, vous pouvez verser les couleurs de votre nuancier dans les différentes facettes. Utilisez les touches gauche/droite pour changer les couleurs. Enlevez tous les contours et décomposez le groupe pour convertir en tracés individuels. La structure de base est prête !




4 Créer le volume de l’œil
Dessinez un reflet blanc puis utilisez l’outil Dégradé de formes entre ces deux formes. Double-cliquez sur l’outil et réglez le nombre d’étapes sur 108. Vous pouvez tester d’autres formes et positionnement selon l’éclairage de votre illustration finale. Cette technique est souvent utilisée pour créer des boutons de styles “aqua”.




5 Créer une forme pour les cils
Commencez par faire la forme d’un cil. Glissez cette forme dans le panneau forme afin de créer une Nouv. forme diffuse (laissez pour l’instant les options par défaut). Appliquez-la à une droite puis double-cliquez dessus dans votre panneau pour la rééditer. Désormais, vous avez accès à “Aperçu” pour visualiser dynamiquement sur le plan de travail lorsque vous allez mettre Tailles et Pas en Aléatoire. Et ceci à tout moment ! Donc à vous de gérer le nombre de cils et leur finesse.





6 Modeler les cils sur votre œil
Pour ajuster la courbure des cils, faites Objet> Distorsion de l’enveloppe> Créer d’après un filet avec Rangées=1 et Colonnes=1. Vous avez juste à déformer l’enveloppe avec ses points d’ancrage. Répétez l’opération sur plusieurs tracés puis placez-les en arrière-plan.




7 Le fond de l’iris
Créez un rond rempli d’un dégradé radial dans les tons violets. Dessinez des étoiles avec au moins vingt branches et, via le panneau Aspect, jouez avec l’effet Contraction et Dilatation pour créer cet effet fleur. Modifiez le mode fusion sur Densité couleur + ou autres. Notez qu’à tout moment vous pouvez rééditer les effets en double-cliquant sur le fx, tout à droite de la ligne de l’effet, dans le panneau Aspect. Empilez ensuite les différents éléments.




8 Reflets et ombres dans l’iris
Pour mettre en avant le côté bombé de la cornée, vous allez créer des reflets. Pour cela, dessinez vos éclats avec un Fond en dégradé linéaire noir et blanc, passez-le en mode de fusion Superposition à 60 % d’Opacité. Enregistrez-le en tant que Style graphique, sélectionnez ainsi les autres formes puis appliquez le style désiré. Faites la même chose pour les ombres, mais avec le Mode de fusion sur Produit.




9 Variantes et symboles
En dupliquant l’original, vous pouvez maintenant créer des variantes très rapidement, juste en modifiant les effets et couleurs. Puis glissez chacune d’entre elles dans le panneau Symboles afin de vous constituer une collection d’iris. Par la suite, ceci vous permettra de changer rapidement l’iris de votre œil en ouvrant le menu local du panneau et en cochant Remplacer le symbole.




10 Masque d’écrêtage pour l’iris
Nous allons maintenant mettre l’iris à l’intérieur de l’œil. Récupérez le tracé créé à l’étape 3, positionnez-le en premier plan puis faites Objet> Masque d’écrêtage> Créer. Si vous désirez modifier le positionnement ou la taille de l’iris, il vous suffit de le sélectionner avec l’outil Sélection directe et d’opérer les modifications.




11 Ombres et reflets par-dessus l’iris
Pour compléter le modelé de l’œil, souligner les ombres des cils et finaliser les éclats de lumière dus à l’environnement, employez la même méthode qu’à l’étape 8. Par conséquent, il vous suffit de dessiner les formes et de leur appliquer les styles graphiques ombre ou lumière précédemment créés.




12 Paupière “glossy”
Concernant la paupière, il s’agit d’un simple empilement de tracés plus ou moins transparents. En plus de l’utilisation des modes de fusion, vous pouvez combiner des dégradés opaque vers transparent (nouveauté CS4), l’outil Filet et des masques d’opacité pour modeler les transparences et la lumière. Les masques d’opacité s’obtiennent par le menu contextuel du panneau Transparence> Créer un masque d’opacité.




13 Les paillettes
Pour ajouter les paillettes, créez-en une et transformez-la en symbole en appuyant sur la touche F8. Prenez l’outil Pulvérisation de symbole et diffusez sur la paupière. En utilisant les autres outils de symbole, variez les tailles, transparences, rotations, etc. Par la suite, vous pourrez modifier le symbole original par un double clic sur son icône. Une fois validées, toutes ses occurrences se trouveront modifiées.




14 La couleur du maquillage
Une fois l’œil en place sur votre illustration, adaptez ou testez différentes couleurs de maquillage. Sélectionnez tout sauf votre iris et cliquez sur la petite roue dans la palette de contrôle ou allez dans le menu Édition> Modifier les couleurs> Redéfinir les couleurs de l’illustration. Dans la partie Modifier, cochez le maillon pour lier toutes les couleurs entre elles, déplacez-les sur la roue chromatique. À vous de jouer pour les harmonies !




15 Vue éclatée
Afin de vous rendre compte de la multitude d’éléments que j’ai assemblés pour cet œil, voici toutes les formes dissociées. Donc soyez patient, rigoureux et persévérant. Grâce à vos propres Formes, Styles graphiques et Symboles, vous travaillerez bientôt vos illustrations en un clin d’œil !




Astuces 1 :
Sélection directe

Prenez l’habitude de prendre l’outil Sélection directe avant l’outil Plume. En effet, ceci vous permettra d’activer temporairement la flèche blanche (dernier outil de sélection choisi) à l’aide de la touche Ctrl/Cmd et ainsi de modifier la longueur d’une seule poignée sans risque de casser l’angle de la courbe.



Astuce 2 :
Mémoriser

Pensez à enregistrer vos Formes, Styles graphiques et Symboles en tant que bibliothèques utilisateur. Ainsi, vous pourrez les charger lors de nouveaux projets et donc optimiser votre flux de production.



Astuce 3 :
Groupe de groupe

Lorsque vous avez des groupes imbriqués les uns dans les autres, les sélections deviennent complexes. L’astuce consiste à utiliser l’outil de Sélection directe progressive (la flèche blanche avec le +). Faites un premier clic sur un des objets du groupe pour le sélectionner, puis un deuxième sur ce même objet pour sélectionner le premier groupe, encore un pour le groupe dans le groupe et ainsi de suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *