Tim Burton s'installe à la Cinémathèque

La rédaction était au vernissage de l’exposition Tim Burton, ce lundi 5 Mars à la Cinémathèque Française…

Conçue par le prestigieux MoMA (New York) en 2009 et après avoir été accueillie à Melbourne, Toronto puis Los Angeles, l’exposition prolonge son voyage jusqu’à Paris, unique ville d’Europe à l’accueillir à partir du 7 Mars.

 

Passionné de stop-motion, Tim Burton, originaire d’une petite banlieue en Californie nommée Burbank, ne se sent pas à l’aise dans cet environnement puritain et uniforme. Tim Burton est un artiste à part entière, il ne cesse d’avoir un stylo avec lui, et “gribouille” sur n’importe quel support : feuilles, sous-main, serviettes en papier…

 

 

Après des études à la Califonia Institute of the Arts fondé par Walt Disney, il sera embauché dans les studios puis rejeté par Disney ; mais de cela il en rit en disant :“Heureusement, sinon Rox et Rouky n’auraient pas le design qu’on leur connait…”. Belle revanche à la fin de l’année, il sort à la fin de l’année un long-métrage portant sur l’enfance de Frankenstein : Frankenwinnie.

 

Combinant dessins, courts-métrages, pages de notes déchirées, photographies, sculptures et autres objets tirés de ses plus grands films, l’exposition retrace tout le parcours de Tim Burton et son univers, depuis qu’il a commencé à dessiner.
Quand on lui demande ce qu’il a pensé de l’exposition la première fois qu’il l’a vue au MoMA, il est apparu effrayé, ne se souvenant pas avoir gardé autant d’éléments. En somme, le dessin était un moyen pour lui de s’exprimer, de s’évader d’un monde où les autres le trouvait bizarre.

 

 

N’ayez pas peur d’amener des enfants à l’exposition ! Comme il le dit si bien lui même :“Paradoxalement, les enfants n’ont pas peur des monstres. C’est peut-être un façon de rentrer dans la vie adulte.”

 

La Cinémathèque a rendu cette exposition vivante, aérée (ce qui est dur dans une exposition consacrée à un artiste comme Tim Burton). En bref, cette exposition est lugubre, fantasmagorique, mais n’est-ce pas ce que l’on aime chez Tim Burton ?

 

À noter que l’expérience Tim Burton ne s’arrête pas là puisque la Cinémathèque organisme également des stages, des ateliers, des projections de ses films et des conférences, ainsi qu’une carte blanche laissée au réalisateur.

 

Informations pratiques :

 

Tim Burton – L’exposition

Du 7 Mars au 5 Août 2012

La Cinémathèque Française

51, rue de Bercy

75012 Paris

 

Horaires :

Lundi, mercredi à vendredi : 12h/19h

Week-end, jours fériés et vacances scolaires et vacances scolaires : 10h/20h

Nocturne le jeudi : jusqu’à 22h

Fermé le mardi et le 1er Mai.

 

Tarifs :

Plein tarif : 11 euros

Tarif Réduit : 8,50 euros

Moins de 18 ans : 5,50 euros

Forfait exposition + musée : 13 euros

Tick’n Go : 14 euros (en vente uniquement dans les magasins Fnac de Paris et régions Parisienne)

Offre famille (2 adultes + 2 enfants) : 30,50 euros (en vente uniquement dans les magasins Fnac de Paris et régions Parisienne)

Visite guidée : tous les samedis et dimanches à 10h30 – 12 euros

Visite LSF : certains dimanches à 11h30 – 5,50 euros

 

Plus d’informations sur l’exposition.

 


Exposition Tim Burton à la Cinémathèque… par lacinematheque

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *